Général français: La réunion de Paris sur la Libye est un échec

date 2016/10/08 views 686 comments 1
author-picture

icon-writer Mohamed Meslem / version française: Moussa. K

Près d’une semaine après la réunion internationale sur la Libye tenue à Paris, aucun progrès ne semble profiler à l’horizon quant à une solution à la crise libyenne, dont des observateurs la qualifient d’échec.

Le premier à avoir évoqué la question fut un ancien officier français qui estime que la réunion n’a pas abouti à un résultat susceptible d’être retenu. 

Pour étayer ses dires, le général français a énuméré une série de faits, entre autres la non publication d’un communiqué sanctionnant la réunion. Ce qui a été accompagné d’une vive polémique et d’indignation du gouvernement d’entente nationale dirigé par Fayez El Sarraj.

« Mis à part l’appel à l’élargissement du gouvernement, aucun résultat n’a découlé de la réunion », soutient-il, sachant que le gouvernement d’entente nationale l’a rejeté depuis Alger par la voix du chef de la diplomatie libyenne, Mohamed Tahar Siala.

De l’avis de l’académicien français, l’échec de la réunion est dû en partie au recul du rôle de la France dans la résolution des conflits, le barbotage de la diplomatie française ainsi que le discours flou de Jean-Marc Ayrault dans lequel il a exhorté les Libyens à élargir leur gouvernement.

Cependant, le MAE français n’a pas précisé s’il s’agit du gouvernement d’entente reconnu par la communauté internationale et conduit par Fayez El Sarraj dont la capitale est à Tripoli, ou du gouvernement provisoire à Tobrouk dirigé par Abdallah Al Thani.

Le général français a également exprimé son étonnement de la non convocation de parties libyennes et de certains pays ayant une influence sur les composantes socio-politiques en Libye, ainsi que le fait qu’aucune information n’ait déferlé de la réunion.

Rappelons que les autorités françaises n’ont pas convié l’Algérie à la réunion internationale sur la Libye tenue à Paris le lundi 3 octobre 2016.

  • print