Le Sénat français réclame le rapatriement des corps des disparus français en Algérie

date 2016/10/09 views 678 comments 0
author-picture

icon-writer Hassen Houicha / version française: Moussa. K

Le Sénat français a demandé une intervention de Matignon pour que les recherches des disparus français durant la Guerre d’Algérie (Guerre de libération) aboutissent et permettent aux familles de récupérer les restes des victimes.

Dans une question écrite du 6 octobre 2016, le sénateur français, Philippe Bonnecarrère a attiré l’attention du secrétaire d’Etat français chargé des Anciens combattants et de la Mémoire sur les vingt (20) soldats français disparus dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre 1956 à Abdellys près de Tlemcen.

Le sénateur a souligné que « les familles n’ont jamais pas pu récupérer les restes des corps des victimes».

En outre, il demande au secrétaire d’Etat français chargé des Anciens combattants et de la Mémoire quelles sont les actions qu'il mène pour qu'aboutissent les recherches pour ces disparus et plus généralement les actions pour l'ensemble des disparus de la guerre d'Algérie (Guerre de libération nationale).

Cette démarche française intervient au moment où des députés algériens refusent de signer une pétition de l’association Mahaâl El-Chahid portant restitution des crânes des résistants algériens -décapités lors de la révolte de Zaâtcha- exposés au musée de l’Homme à Paris.

La question des crânes d’héros algériens a nourri une vive polémique entre l’Algérie et la France, dont le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni a déclaré que les autorités du pays ont officiellement demandé leur récupération. 

En revanche, le porte-parole du Quai d’Orsay, a nié, dans une déclaration à l’agence de presse turque Anadolu que son pays soit officiellement saisi par l’Algérie pour procéder à la restitution de ces restes mortuaires.

  • print