Après 70 ans de règne : Le Roi de la Thaïlande s’est éteint

date 2016/10/14 views 460 comments 0
author-picture

icon-writer Agences

Le roi de Thaïlande, Bhumibol Adulyadej, mort jeudi 13 octobre à l’âge de 88 ans, avait été couronné en 1950 sous le nom de Rama IX. Et la fin de ce règne interminable clôt un chapitre essentiel, dense et tumultueux, de l’histoire de la Thaïlande.

L’écrasante majorité des 67 millions d’habitants du royaume n’a jamais connu que lui, monarque à l’effigie omniprésente qui, très affaibli et malade depuis des années, était celui qui régnait depuis le plus longtemps au monde.

Une période de deuil d’un an a été décrétée. Le prince héritier, Maha Vajiralongkorn, âgé de 64 ans, doit succéder à son père, mais il a demandé un délai « pour porter le deuil en même temps que le peuple de Thaïlande », a annoncé jeudi soir le chef de la junte.

Même si l’on tient compte de l’histoire saccadée et chaotique d’un pays qui a connu son lot d’épisodes tragiques et de ruptures marquantes, la mort de Rama IX est sans doute l’événement le plus important pour l’ancien royaume de Siam, depuis la fin de la seconde guerre mondiale.

Pourtant, l’histoire de ce monarque au visage compassé, à l’expression éternellement triste, fut peut-être aussi celle de « l’homme qui ne voulait pas être roi », pour paraphraser le titre du célèbre roman de Kipling : né le 5 décembre 1927 à Cambridge, dans l’Etat du Massachusetts (Etats-Unis), parce que son père, le prince Mahidol, poursuit ses études de médecine à Harvard, il accède au trône par hasard quand il doit prendre la succession de son frère Ananda. Ce dernier vient alors d’être tué d’une balle dans la tête au palais royal de Bangkok, lors d’un « accident » resté mystérieux. D’aucuns avancent que cet épisode jamais élucidé aurait contribué à figer pour toujours le visage de ce roi très proche de son aîné en ce masque à l’expression détachée et lointaine.

 

 

 

  • print