Nouvelles taxes en 2017 et 2018

date 2016/10/19 views 844 comments 0
author-picture

icon-writer Samira Belaâmeri / version française: Moussa. K

Le gouvernement s’attèle à augmenter la fiscalité et élargir son assiette fiscale à travers les mesures incluses dans le projet de loi de finances (PLF 2017).

Cette procédure fait suite à la baisse de la fiscalité pétrolière entraînée par la chute drastique des cours de pétrole.

Outre ces mesures, l’Exécutif entend instaurer de nouvelles taxes.  Ainsi, les contribuables auront à subir doublement la charge des taxes en 2019, compte tenu du plan du gouvernement visant à atteindre 783.2 milliards de dinars (7.25 milliards de dollars) de revenus de la fiscalité ordinaire.

En 2015, les revenus de la fiscalité ordinaire étaient estimés à 2616.4 milliards de dinars (24.22 mds USD), lesquels devraient se situer fin 2016 à hauteur de 2722.6 milliards de dinars (25.20 mds USD), soit une hausse de 106.4 milliards de dinars (985 millions de dollars).

Selon une copie du PLF 2017, le gouvernement imposera de nouvelles taxes en 2018. Par ailleurs, la Direction générale des impôts table sur le recouvrement de 29.24 milliards de dollars d’impôts, tandis que les revenus hors hydrocarbures devraient atteindre 347.8 milliards de dinars (3.22 mds USD) à l’horizon 2019.

Pour lutter contre l’évasion fiscale, des mesures devant faciliter le paiement d’impôt ont été prises. Ainsi, citoyens, commerçants, grands entreprises auront à s’acquitter de leurs impôts dans un délai ne dépassant pas les 36 mois, avec le paiement d’abord de la première tranche fixée à 10%.

  • print