Gourcuff a quitté l’Algérie à cause de Raouraoua

date 2016/11/16 views 3195 comments 5
author-picture

icon-writer Driss. S. / version française: Moussa. K

Le manager algérien, Hassini Boulenouar a implicitement tiré à boulets rouges sur le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Mohamed Raouraoua.

Il lui attribue d’ailleurs la responsabilité du départ du technicien français, Christian Gourcuff qui avait succédé, faut-il le rappeler, au coach bosniaque, Vahid Halilhodzic.

Boulenouar avait pris la peine de présenter Gourcuff à Raouraoua pour prendre les commandes de la sélection nationale.

L’ancien entraîneur du FC Lorient a rejoint le staff technique des Verts le 19 juillet 2014 pour jeter l’éponge quelques mois plus tard, soit le 3 avril 2016.

Dans sa déclaration à la Radio nationale, Boulenouar a fait savoir que Gourcuff avait accepté le projet, qui s’étale sur 8 ans, que lui avait proposé le président de la FAF.

Selon lui, le Français a décidé de claquer la porte de la sélection nationale suite à une grande pression exercée sur lui et l’interférence dans son travail.

Parlant indirectement du président de l’instance fédérale nationale, l’interlocuteur lui impute la responsabilité du départ du coach français, dont le passage à la tête de la barre technique des Verts n’aura duré que 21 mois.

Par ailleurs, il a donné l’exemple du coach français, Didier Deschamps qui aurait fait la même chose que Gourcuff si le président de la Fédération française (FFF), Noël Le Graët s’était immiscé dans son travail.

  • print