Des citoyens réclament l’ouverture de la frontière algéro-libyenne

date 2016/11/19 views 1507 comments 0
author-picture

icon-writer Touahria. B. / version française: Moussa. K

Des citoyens ont organisé, jeudi, un rassemblement à Djanet dans la wilaya d’Illizi pour réclamer l’ouverture de la frontière algéro-libyenne.

Ils sont des dizaines, pour la plupart des jeunes et des adultes à demander l’ouverture de la frontière en vue de permettre aux familles de se rendre des deux côtés et le passage des médicaments.

En effet, les contestataires ont été reçus dans un premier temps par les responsables du secteur opérationnel de Djannet et pu transmettre leurs revendications.

Ils insistent essentiellement sur la nécessité d’ouvrir la frontière pour permettre aux citoyens résidant les villes frontalières de se rendre chez des parentés, de transférer les cas urgents et d’acheminer des médicaments aux malades chroniques.  

Après avoir été reçus par les responsables du secteur d’opération de Djanet, les initiateurs ont eu ensuite des entretiens avec le chef de daïra de Djanet par intérim en l’absence du wali délégué, dont les responsables locaux ont promis de transmettre leurs préoccupations aux plus hautes autorités étant donné l’ouverture du point frontalier n’était pas du ressort des responsables locaux. 

 Par ailleurs, ils ont affirmé être compréhensifs quant au souci de l’Etat de préserver la sécurité et la quiétude dans la région, ajoutant ne ménager aucun effort pour appuyer les corps constitués dans cette mission, estimant que leur revendication est à la fois sociale et humanitaire, dans la mesure où elle permettra d’atténuer les obstacles des citoyens, des proches et des malades qui ont tant besoin d’aides des citoyens et des autorités.

  • print