Qui veut casser la stabilité et la dynamique de Mobilis?

date 2016/11/23 views 1467 comments 1
author-picture

icon-writer Hassen Houicha / version française: Moussa. K

Le désormais ex-président directeur général par intérim d’Algérie Télécom, Ahmed Choudar est nommé désormais président directeur général de l’opérateur de téléphonie mobile, Mobilis.

Tayeb Kebbal succède ainsi à Choudar à la tête d’Algérie Télécom.

Des nominations opérées, mardi matin, lors d’une réunion du conseil d’administration de Mobilis, dont des changements ont également touché l’Algérie Télécom Satellite (ATS).

Les membres du conseil d’administration étaient conviés lundi à une heure tardive par e-mail pour prendre part à la réunion du conseil d’administration du groupe Algérie Télécom et ses sections, dont l’ordre du jour n’a pas été dévoilé.

Au terme de la réunion, il a été procédé à la nomination d’Ahmed Choudar, nouveau Pdg de Mobils en remplacement de Mohamed Habib, Pdg par intérim de l’opérateur. Celui-ci a occupé ce poste depuis décembre 2015 à la place de Saâd Dama, dont la destitution a suscité tant d’interrogations.

Les dessous du limogeage de Mohamed Habib, qui connaît pertinemment le secteur, ses enjeux et ses secrets, ont intrigué les personnels d’Algérie Télécom et ceux de Mobils. D’ailleurs, sous sa conduite, l’opérateur a réalisé une stabilité.

Nombreux sont ceux qui s’interrogent sur une destitution de Habib et la désignation de l’ancien Pdg de Trust assurances, Ahmed Choudar à la tête du secteur des télécoms.

 Des observateurs se demandent aussi s’il n’y a pas une intention de casser la dynamique de Mobilis qui, faut-il le rappeler, a réalisé d’excellents chiffres sous Habib, en se hissant au premier rang des opérateurs de téléphonie mobile en Algérie.

En effet, selon un bilan dévoilé récemment, l’entreprise a réalisé un chiffre d’affaire avoisinant 1 milliard de dollars durant les neuf premiers mois de l’année en cours,  sans compter le chiffre d’affaire de la 4G qui est entrée en phase de commercialisation le 1er octobre dernier.

Selon des échos provenant de Mobilis, de nombreux s’opposent à la nomination de Choudar étant donné ce dernier a connu plusieurs échecs au sein de ses entreprises placées sous sa conduite, en plus du fait qu’il est étranger au secteur des télécoms.

Anouar Abdelouahed a été nommé lui Pdg d’ATS en remplacement de Radia Ben Berkani.

  • print