1.000 nouveaux cas de SIDA en Algérie chaque année

date 2016/11/24 views 743 comments 1
author-picture

icon-writer Zahira Medjrab / version française: Moussa. K

Mille (1.000) nouveaux cas du VIH-SIDA recensés chaque année en Algérie.

C’est ce qu’a affirmé le directeur de l’ONU-SIDA, Adel Zeddam, qui se réjouit d’une réduction remarquable des cas de transmission du virus de la femme touchée à l’enfant qui se situe à 4% durant ces deux dernières années.

90% des personnes atteintes du VIH-Sida reçoivent des soins. Ce qui affirme la capacité de l’Algérie de relever le défi de mettre définitivement un terme à cette épidémie à l’horizon 2030.

Lors d’une conférence de presse animée mercredi à la Radio  nationale, le directeur de l’ONU-SIDA a fait remarquer que « le nombre de personnes touchées par le VIH était estimé à 10.300 cas en septembre », dont la plupart étaient soumis à des suivis périodiques et des soins prodigués par des médecins spécialisés.

Cela s’inscrit dans le cadre de la nouvelle stratégie de l’Algérie visant à réduire à moins de 500 nouvelles infections par an à l’horizon 2020.

De son côté, la représentante de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Lilia Oubraham a mis en valeur les efforts consentis par l’Algérie en faveur de la lutte contre l’épidémie.

Pour étayer ses dires, elle a mis en exergue le soutien matériel et humain de l'Etat au profit des personnes contaminées, le dépistage précoce, le traitement, l’après-traitement, l’accompagnement en plus des campagnes de sensibilisation au profit de toutes les franges de la société.

La représentante de l’OMS a insisté également sur l’accompagnement et le suivi qu’assurent les médecins aux femmes touchées par le VIH, notamment pendant la grossesse.

Selon elle, la surveillance et le suivi contribuent à réduire les risques de transmission du virus de la mère à l’enfant.

  • print