François Fillon mis en examen, pour détournement de fonds publics

date 2017/03/15 views 503 comments 1
author-picture

icon-writer Agences

Le candidat des Républicains à la présidentielle a été convoqué par les juges dans le cadre de l’affaire des emplois présumés fictifs de son épouse et de deux de ses enfants.

François Fillon a été mis en examen, mardi 14 mars, pour « détournement de fonds public », « complicité et recel de détournement de fonds publics », « complicité et recel d’abus de bien sociaux », et « manquements aux obligations de déclaration à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique », selon plusieurs sources judiciaires.

Initialement prévue mercredi devant des juges d’instruction dans le cadre de l’enquête sur les soupçons d’emplois fictifs de son épouse et de deux de ses enfants, « l’audition a été avancée pour qu’elle se déroule dans des conditions de sérénité », a précisé l’avocat de M. Fillon Antonin Lévy à l’Agence France-Presse.

Durant cette audition, le candidat à la présidentielle a refusé de répondre aux questions des juges. Il leur a toutefois fait une déclaration, a fait savoir son entourage à l’Agence France-Presse. Dans cette déclaration, que s’est procurée,Le Figaro, M. Fillon dit que « la réalité » du travail de son épouse « est indéniable ». « Cette réalité a été confirmée dans le détail par plusieurs personnes qui ont travaillé à ses côtés durant de nombreuses années », poursuit-il. Il énumère ensuite les tâches accomplies par son épouse.

«De la gestion de mon courrier en lien avec ma secrétaire, à la tenue de l’agenda, mon épouse était présente aux événements locaux, aux inaugurations, manifestations sportives et culturelles dans la Sarthe, aux remises de décorations, son travail a pris de nombreuses formes. »

M. Fillon s’en prend ensuite aux juges : « Vous avez décidé de me convoquer de façon précipitée pour des faits remontant pour certains à près de vingt ans. »

  • print