Tebboune : « Les moyens de Contrôle de la spéculation sont faibles »

date 2017/04/20 views 594 comments 0
author-picture

icon-writer Mohamed Lahouazi/version française : Rachel Hamdi

Le ministre de l’Habitat de l’Urbanisme et de la Ville, ministre du commerce par intérim, Abdelmadjid Tebboune a avoué, depuis la wilaya d’Oran, la faiblesse des moyens disponibles pour lutter contre la spéculation dans l’activité commerciale.

«Nous luttons contre la spéculation avec des moyens dont nous disposons. Seuls 10.000 contrôleurs sont sur le terrain à l’échelle nationale alors les besoins sont estimés à 200.000 contrôleurs », a assuré le ministre, en marge de la visite de travail qu’effectue le premier ministre Abdelmalek Sellal, dans la wilaya d’Oran.

Le premier responsable du secteur de l’Habitat a notamment estimé qu’il est quasiment impossible de contrôler chacun des 3.250.000 commerçants en activité à travers le pays.

«Le nombre de commerçants étant de 3.250.000 à l’échelle nationale, il est impossible de contrôler chacun d’eux, avec les effectifs dont dispose mon secteur »,a-t-il dévoilé.

 En revanche,M.Tebboune a révélé que lors d’une réunion récemment tenue  avec l’association de défense des consommateurs ,des cas de stockage de viandes blanches par des spéculateurs lui ont été signalés et ce ,dans la perspective du ramadan au cours duquel une forte demande sur ce produit est traditionnellement enregistrée.

«S’agissant des viandes rouges, aucun cas de fièvre aphteuse n’a été signalé  dans les wilaya d’El Bayadh, Nâama, Laghouat et Khenchela, qui disposent à elles seules d’un cheptel de 27 millions de têtes ovines. La consommation de la viande rouge ne pose donc aucun problème »,a-t-il clarifié.

  • print