Hanoune : «Les élections doivent être refaites»

date 2017/05/07 views 482 comments 3
author-picture

icon-writer Imane Aouimer/version française : Rachel Hamdi

Le scrutin législatif a pris fin jeudi dans l’ensemble du pays. Dans leur course pour un siège à l’APN, les candidats en lice ont constitué un total de 1.088 listes électorales, dont 797 représentant 63 partis politiques, 163 listes de candidats libres et 128 alliances.

La majorité des chefs de partis ont dénoncé la fraude qui a entaché le rendez-vous électoral. Pour ce qui est de la chef du Parti des Travailleurs, Louisa Hanoune,elle a affirmé que les élections législatives doivent être refaites ,en particulier dans les wilayas ayant connues des opérations de fraudes flagrantes.

Lors d’une conférence de presse animée, samedi à Alger, la dame forte du PT a évoqué « une usurpation » de sièges faite par les partis au pouvoir .Elle a clairement dénoncé les partis pris de l’administration en faveur du FLN.

«Nous sommes parvenus à contrôler la situation. Nos observateurs ont dissuadé les tentatives de fraude jusqu’à 16h,mais la situation est partie en vrille après que les « voyous » aient envahi les bureaux de vote »,a-t-elle ajouté.

«J’explique le recul de ma formation politique par la volonté du pouvoir de lui faire payer son engagement aux cotés des travailleurs », a-t-elle martelé.

Selon elle, il s’agit d’une sanction en raison de ses positions, de ses luttes et de ses soutiens aux syndicats : « Depuis 2015, nous ne sommes pas tus. Cette élection oppose une minorité prédatrice à la majorité. Ces résultats sont une provocation lourde. Ces élections ont fragilisé le régime », a-t-elle martelé rappelant avoir appelé la veille les autorités à ne pas triturer les résultats et à ne pas violer les consciences.

Mme Hanoune dont le parti a obtenu 11 sièges, a affirmé qu’elle revendique 80% des suffrages exprimés.

  • print