L'ambassadeur d’Alger à Bruxelles tracasse le Maroc

date 2017/05/10 views 1481 comments 2
author-picture

icon-writer Imane.A/version française : Rachel Hamdi

L’activité de l'ambassadeur Algérien à Bruxelles, Amar Belani ne cesse d’agacer le Royaume Chérifien, où ses interventions sur le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination ne cessent de les contrarier.

En effet, Rabat instrumentalise la moindre chose à des fins de propagande anti-algérienne .De sources médiatiques marocaines  hostiles à l’Algérie ont accusé cette dernière de fomenter un plan dont l’objectif serait de donner, à travers les médias européens, l’image d’un Maroc au bord de l’implosion.

Le journal « Essabah », et lors de son premier article de l’édition  d’hier, a prétendu que les diplomaties algérienne et sud-africaine trament des complots pour salir la réputation du Makhzen.

Les allégations tendancieuses se poursuivent et l’ironie du Makhzen gagne terrain : « Les diplomaties algérienne et sud-africaine s’activent dans les coulisses des sièges de l’union européenne, de l’union africaine et de l’organisation des Nations pour dénaturer l’image du Maroc et donner au royaume le visage de pays au bord de l’implosion socio-politique en colportant de fausses informations faisant notamment état de violations imaginaires de la liberté d’expression, d'inégalités dans la redistribution des ressources naturelles et de la montée d’un prétendu séparatisme dans le nord du pays »,délire encore le Makhzen.

Cet acharnement reflète en revanche, un agacement flagrant du travail diplomatique de l'ambassadeur algérien à Bruxelles, qui pour le même journal marocain a intensifié ses sorties médiatiques afin d’influencer les décisions de l’Union Européenne et torpiller les efforts du Maroc à établir une solution pacifique au conflit sahraoui.

  • print