Vigilance accrue pour assurer la libre circulation des touristes algériens en Tunisie

date 2017/05/16 views 703 comments 0
author-picture

icon-writer Nouara Bachouche / version française: Moussa. K.

Le Directeur général tunisien de la Sécurité publique, Rached Bettaieb, a indiqué la revue à la hausse du degré de coordination sécuritaire entre l’Algérie et la Tunisie, insistant sur le fait que les unités de sécurité des deux pays voisins sont liées par une coordination quotidienne pour lutter contre le terrorisme à travers un travail de recherche et d’investigation basé sur l’information actualisée.

Rached Bettaieb a fait savoir également que les autorités de son pays aient pris une série de mesures afin d’accueillir les touristes algériens dans les meilleures conditions durant la saison estivale.

«Les forces tunisiennes et algériennes sont en état de vigilance et la question de renforcement de la sécurité et de contrôle à la frontière est notre principale préoccupation», a déclaré à Echorouk, le Directeur général de la Sécurité publique tunisienne en marge de la première assemblée générale d’Afripol tenue lundi à Alger.

Pour protéger les frontières des deux pays, notre interlocuteur a indiqué que les autorités compétentes ont resserré l’étau sur les réseaux de soutien aux groupes terroristes, et continuent le travail de l’intelligence afin d’éviter toute atteinte à la frontière en intensifiant le contrôle sur les points de passage.

Selon lui, ces mesures sont susceptibles d’empêcher la contrebande d'armes et de drogues et le mouvement des groupes terroristes à travers la frontière commune.

Par ailleurs, il a affirmé que les unités de sécurité algéro-tunisiennes tiennent pratiquement des rencontres au quotidien afin de coordonner les positions des deux côtés et ce afin d’affronter efficacement le terrorisme et la contrebande transfrontalière.

«Il y a des lignes rouges à ne pas franchir et l’Algérie jouit à présent d’une bonne et respectueuse opinion internationale à cet effet car elle ne s’ingère pas dans les affaires internes d’aucun pays, y compris les pays voisins, dont la Tunisie», a-t-il insisté.

Rached Bettaieb a dit également que de nouvelles mesures de facilitation avaient été prises par les autorités compétentes tunisiennes, entre autres l’accélération de l’enregistrement et les procédures de transit qui concernent tous les passagers traversant les points de passage et les postes frontaliers.

  • print