Fella Ababsa: «Les artistes du Maghreb arabe ne s’achètent pas et ne se vendent pas!»

date 2017/05/18 views 865 comments 0
author-picture

icon-writer Rabah. A. / version française: Moussa. K.

Dans sa tentative de desserrer le blocus qui lui était imposé , la chanteuse algérienne Fella Ababsa a annoncé sur son compte « instagram » avoir signé un contrat avec une société de production libanaise « Arabia Book ».

Fella a indiqué dans sa publication qu’elle présentera avec ladite société un album complet, dont la première chanson est intitulée «single», qui devrait sortir au mois de Ramadhan, ajoutant qu’elle enregistrera un duo avec le chanteur « Adel Al Iraqi », qui sera un mélange entre le dialecte irakien et le dialecte algérien.

La chanteuse a mis en ligne, il y a quelques jours, une vidéo sur «Youtube» dans laquelle elle s’attaque à certaines personnes ayant  travaillé, selon elle, à éteindre son talent, comme elle n’a pas  épargné certaines chaînes de télévisions, qui lui ont interdit d’apparaître sur leur écran, en l’occurrence «Rotana» et «MBC». 

Par ailleurs, elle a appelé les organisateurs des programmes amateurs de respecter les peuples du Maghreb arabe et à choisir ceux qui les représentent dignement au sein des jurys, ajoutant encore qu’elle lancera une campagne en vue d'inciter les téléspectateurs à boycotter les chaînes en question.

Dans la même vidéo, Fella a tenu à riposter aux programmes amateurs qui, à ses yeux, attribuent le patrimoine algérien aux non-Algériens. «Nous les artistes du Maghreb arabe, on ne s’achète pas avec des dollars…Vous m’avez imposé un embargo, et cela n’est pas un problème. Mais s’en prendre au patrimoine de mon pays, je ne le tolère jamais», martèle-t-elle.

  • print