Alger et Moscou en faveur d’une reconduction de l’accord de réduction de la production

date 2017/05/19 views 799 comments 0
author-picture

icon-writer Echoroukonline : Rachel Hamdi

Une prolongation de l’accord sur une réduction de la production du pétrole des pays Opep et non Opep pour une durée de neuf mois supplémentaire a été affirmé.

C’est l’ ministre de l’Energie, Noureddine Boutarfa qu’il a annoncé, à l’issue de sa rencontre avec son homologue russe Alexander Novak.

«Nous nous sommes prononcés, moi et M. Novak, en faveur d'une reconduction de l'accord en faveur de réduction de la production pétrolière jusqu'en mars 2018 », a indiqué M. Boutarfa .

«Nous avons relevé, à ce propos, la nécessité de mettre en place une commission d'experts qui sera chargée de suivre les développements du marché mondial afin que nous puissions prendre les décisions idoines dans toutes les situations », a ajouté M. Boutarfa dont la visite à Moscou intervient à quelques jours de la réunion des pays de l'OPEP prévue pour le 25 mai à Vienne.

Outre la situation du marché pétrolier mondial, les discussions ont également porté sur la coopération bilatérale algéro-russe dans le secteur énergétique.

«Une Commission de haut cadres algériens se déplacera à Moscou la semaine prochaine pour définir les voies et moyens de booster davantage la coopération algéro-russe dans le domaine de l'énergie », a précisé M. Boutarfa.

A noter que la Russie, pays non membre de l'Opep, s'était déjà prononcée en faveur de cette  prolongation ainsi que l'Arabie Saoudite et se sont mis d’accord lundi dernier sur la nécessité d'une prolongation de l'accord de réduction de la production pétrolière jusqu'en mars 2018.

  • print