Sawiris perd sa bataille judiciaire contre l’Algérie

date 2017/06/08 views 762 comments 0
author-picture

icon-writer Abderrazak. B. / version française: Moussa. K.

L’homme d’affaires égyptien, Naguib Sawiris a perdu sa procédure d’arbitrage international contre les autorités algériennes dans laquelle il réclamait quatre (4) milliards de dollars de dommages et intérêts pour la campagne, prétend-il, lancée pour briser la filiale de son entreprise Orascom Telecom en 2008.

Le site d’information américain « Law 360 » a écrit mercredi que l’entreprise Orascom Telecom avait accusé les autorités algériennes d’avoir lancé en 2008 une campagne à son encontre pour la briser en utilisant la carte d’impôts.

Le centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements (CIRDI) dont le siège est à Washington (États-Unis) a estimé que l’affaire intentée par l’homme d’affaires égyptien était classée dans la mesure où le gouvernement avait racheté en 2014 les actions d’Orascom Telecom.

Le tribunal a condamné Sawiris à payer l’intégralité des frais de procédures estimés à 625.000 dollars, ainsi que 50% des honoraires d'avocats et autres frais exposés par le gouvernement algérien, soit un montant total de 3,5 millions de dollars.

  • print