Aissa : « Le président Bouteflika a ordonné de faciliter la réalisation des écoles coraniques »

date 2017/06/19 views 1049 comments 1
author-picture

icon-writer S.A/version française : Rachel Hamdi

La 14ème édition du Prix International d’Alger de récitation, de Psalmodie et d’exégèse du Coran a débuté samedi au Palais des Expositions (Pins Maritimes) avec la participation de 51 pays musulmans et la communauté musulmane établie dans les pays occidentaux.

Intervenant à l’ouverture de cette manifestation organisée sous le haut patronage du président de la république, Abdelaziz Bouteflika, M.Mohamed Aissa a indiqué que ce concours comportait plusieurs volets dont des conférences animées par le jury ainsi que des expositions coraniques, des activités artistiques et des veillées organisées dans les mosquées.

Dans ce contexte, le premier responsable du secteur religieux a rappelé la création de la fondation « Al Asr », chargée de l’impression, de l’édition et de la distribution du Saint Coran, avant de souligner que le président de la république avait ordonné de faciliter la réalisation des écoles coraniques supervisées par le ministère des Affaires Religieuses dans le cadre d’un système d’enseignement coranique intégré.

S’agissant du concours, le premier lauréat de récitation du Coran mettant en lice des candidats âgés de moins de 25 ans, recevra un chèque de 1.000.000 DA le deuxième 800.000 DA et le troisième 500.000 DA.

Pour le concours national des jeunes récitants du saint Coran, les trois premiers seront récompensés respectivement par des chèques de 500.000 DA, 400.000 DA et 300.000 DA.

  • print