L’autopsie révèle que "Houssam" serait mort par noyade

date 2017/07/03 views 716 comments 0
author-picture

icon-writer Boudjemaâ. B. / version française: Moussa. K.

L’enterrement du petit "Houssam" retrouvé mort samedi à Bousmail (Tipasa)- quatre jours après sa disparition- a été reporté en raison des enquêtes qui sont toujours en cours et l’insistance de sa famille à ce que toute la lumière soit faite sur cette découverte macabre.

En plus de la tension qui règne dans le quartier endeuillé, la dépouille du garçonnet de 8 ans transférée à l’hôpital de Douéra à Alger n’a pas quitté l’établissement dimanche soir, dont une autopsie lui a été effectuée.

Les premiers résultats de l’autopsie révèlent de "Houssam Belkacemi" serait mort par noyade et n’aurait subi aucune violence physique.

C’est ce qu’aurait constaté le médecin légiste  après l’examen du cadavre repêché, rappelons-le, par les éléments de la Protection civile (PC) dans une mare d’eau à Sidi Slimane en présence du procureur de la République près le tribunal de Tipasa, une équipe sino-technique et les services de la Gendarmerie nationale.

Dans le même sillage, Echorouk a appris que le demi-frère de la victime arrêté dans le cadre de l’enquête a été libéré par les services de la GN, suite aux informations faisant état d’un différend autour d’argent entre  ce dernier et trois autres jeunes hommes de Fouka arrêtés eux-aussi dans le cadre de cette même affaire.

  • print