Bac/2e session : Des caméras de surveillance et des brouilleurs pour dissuader la triche

date 2017/07/03 views 408 comments 0
author-picture

icon-writer Asma.B/version française : Rachel Hamdi

Place au copiage High-Tech,le système éducatif aujourd’hui se trouve face à un fléau dangereux ,plutôt à des élèves malins qui osent sans limite inventer des idées diaboliques de la triche.

De ce fait, le gouvernement s’est trouvé face à un fléau qui nuit gravement au rendement scolaire. Après plusieurs scandales de fraude, triche et fuites de sujets, le gouvernement a donc décidé d’offrir une deuxième chance aux retardataires seulement.

Ces derniers qui bénéficieront d’une deuxième session prévue du 13 au 18 juillet, n’auront aucune chance pour tricher, selon les nouvelles instructions données par la ministre de l’Education nationale Nouria Benghebrit.

Ils sont 104.036 candidats concernés par cette session et seront répartis sur l’ensemble des 299 centres d’examens à travers le territoire national.

A cet effet, la première dame du secteur éducatif, avant adressé des instructions fermes pour que soient appliquées les mêmes mesures réglementaires et de sécurité que pour la précédente session de cet examen.

«Les prérogatives pour l’organisation matérielle de cette session qui doit se dérouler dans les mêmes conditions de rigueur ayant prévalu lors de la session du mois de juin ont été prises. Tous les moyens technologiques dont les brouilleurs des moyens de communication, seront utilisés  pour contrer toute velléité d’enfreindre la réglementation »,a-t-elle martelé.

Les résultats du baccalauréat session 2017, dont l'annonce était initialement prévue pour le 15 juillet, seront connus à la fin de ce mois.

  • print