Un échange de renseignements tuniso-algérien derrière l’arrestation d’un homme en lien avec Daech

date 2017/07/04 views 672 comments 0
author-picture

icon-writer Samir Mansouri / version française: Moussa. K.

La Cour de Sétif a condamné dimanche un homme âgé de 37 ans à une peine de deux ans de prison pour apologie de "Daech".

L’arrestation de l’accusé à Sétif a été rendue possible grâce à des renseignements échangés entres les services de sécurités tunisiens et algériens.

Après son arrestation, une carte liée à Daech et une liste nominative ont été retrouvées dans sa voiture. Elle contient des noms d’Algériens établis à l’étranger ainsi que des Européens.

Le trentenaire les oblige de payer de l’argent afin de réaliser son mystérieux projet. Il a prétendu que ce projet concernait la construction d’une mosquée à Lyon en France.

L’accusé qui est un citoyen algérien né en France dispose d’une application télégramme sur son téléphone cellulaire lui permettant de prendre contact avec des activistes du groupe terroriste. Il voyait en direct leurs actes criminels via leur agence de presse en Irak.

  • print