Cheurfa : « Possibilité de réceptionner la Grande Mosquée d’Alger avant la fin de l’année »

date 2017/07/30 views 427 comments 0
author-picture

icon-writer Sofiane. A/version française : Rachel Hamdi

Le ministre de l’Habitat, de l’urbanisme et de la Ville, Youcef Cheurfa, a annoncé, samedi, que le projet de la Grande Mosquée d’Alger bénéficiera prochainement de moyens matériels et financiers supplémentaires, pour la réception partielle du grand projet.

Lors d’une déclaration accordée à la presse tenue en marge d’une visite d’inspection et de travail  dans les lieux du projet, le premier responsable du secteur de l’habitat a affirmé que l’Etat fournira  des moyens matériels et humains supplémentaire pour l’entreprise chargée de la réalisation de la Grande Mosquée d’Alger, et ce pour accélérer les travaux de certaines parties et leur réception avant la fin de l’année en cours.

«Il a été convenu avec la société chinoise de réalisation China State Construction Engineering Corporation (CSCEC) de renforcer le chantier en moyens humains et en approvisionnements et toutes les autorisations nécessaires seront données à cet effet, pour tenir les délais fixés » ,a-t-il indiqué.

M.Cheurfa a insisté sur le fait que tous les problèmes évoqués par le passé et qui ont freiné l’avancement des travaux, y compris ceux ayant trait aux lenteurs dans la délivrance des autorisations, vont être levés pour permettre l’achèvement d’une partie de l’édifice comprenant le minaret, la cour extérieure et la grande salle de prière.

«Bien que nous constatons un retard dans le respect des engagements par l'entreprise de réalisation, nous restons toujours dans la possibilité de livrer le projet au cours de l'année », a déclaré M. Cherfa ajoutant que les « excuses avancées par l'entreprise de réalisation en matière d'étude ne sont plus d'actualité ».

Cette visite s'inscrit dans le cadre du suivi du projet, notamment après celle effectuée mi-juillet par le Premier ministre, Abdelmadjid Tebboune et au cours de laquelle il a insisté sur la réception partielle d'ici la fin de l'année, notamment la salle de prière, du minaret, l’esplanade et les façades.

  • print