Bouazghi : «Des points de vente dans les grandes villes pour organiser le Cheptel »

date 2017/08/10 views 1252 comments 0
author-picture

icon-writer Boukhatem.I/version française : Rachel Hamdi

Le ministre de l'Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Abdelkader Bouazghi a réitéré ,ce mardi ,la nécessité de mettre en place des points de vente du cheptel prévus dans les grandes villes, et ce pour mettre fin au chaos que connait le marché du bétail ces derniers jours.

Lors d’une visite de travail et d’inspection effectuée à la wilaya de Djelfa,le ministre,a signalé la tenue programmée, d’une réunion à ce sujet qui verra la prise de toutes les mesures nécessaires, notamment concernant les  points de vente prévus dans les grandes villes, le contrôle sanitaire des  bêtes, et les missions dévolues en la matière, aux inspections  vétérinaires.

En marge de cette visite,M.Bouazghi a confirmé l’ouverture de cinq points de vente dans les grandes villes, dotés des exigences nécessaires.

Le ministre, a  notamment exprimé, mardi à Djelfa, son  mécontentement à l’égard de la "non ouverture et la non exploitation" de  l’abattoir régional des viandes rouges de Hassi Bahbah (50 km au nord du  chef lieu de wilaya) comme prévu.

Lors d’une visite d’inspection à cette structure, le ministre exprimé son  mécontentement face à la non exploitation comme il se doit de ce  complexe, appelant les promoteurs du projet, l’Algérienne des viandes  rouges (ALVIAR), à assumer ses responsabilités et trouver des solutions à  cet acquis économique d’importance, auquel l’Etat a consacré des milliards  en vue de le rendre réellement opérationnel, car c’est véritablement un  projet bénéfique et pour la filière et pour toute la région.

  • print