Responsables et ministres algériens espionnés à Paris!

date 2017/09/06 views 932 comments 0
author-picture

icon-writer Imène Aouimer / version française: Moussa. K.

Les services secrets marocains ont espionné des responsables algériens lors de leurs périples dans la capitale française, Paris, par le biais d'un directeur d’une société de sûreté au niveau de l’aéroport d’Orly.

Il s’agit d’une personnalité de nationalité marocaine "Dris. A". L’affaire est actuellement en justice, en attendant les résultats de l’enquête menée par les services judiciaires français.

Le journal français, Libération, a éclaté l’affaire qui risque de faire beaucoup de bruit une publiant une enquête sur l’arrestation  du directeur d’une société de sûreté de l’aéroport, Driss. A et du capitaine de la police aux frontières (PAF), Charles. D soupçonné d’avoir transmis des informations  sensibles au premier qui, de son côté, les a délivrées à une troisième personne " Mohammed B.", un agent du renseignement marocain en échange de voyages offerts à lui et à sa famille.

Le plus intrigant c’est que l’enquête publiée par la même source évoque des noms d’anciens et des ministres en exercice et la fuite des renseignements lors de leurs déplacements effectués à Paris. Il s’agit de l’ancien ministre de la Communication, Hamid Grine, de l’actuel ministre de l’Enseignement supérieur, Tahar Hadjar et de l’ancien ministre de l’Intérieur, Noureddine Yazid Zarhouni qui occupait le poste de vice-Premier ministre au moment des faits.

  • print