Putréfaction de la viande de l’Aïd : Bouazghi exclut le surdosage du bétail

date 2017/09/06 views 766 comments 0
author-picture

icon-writer S.A/version française : Rachel Hamdi

Le ministre de l’Agriculture, du développement rural et de la Pêche, Abdelghani Bouazghi a exclus le fait que le surdosage de compléments alimentaires dans les aliments donnés aux moutons destinés à la vente pour l’Aid, soit la cause principale de la putréfaction de la viande du mouton sacrifié dès le jour de l’abattage.

En marge d’une déclaration accordée à la presse, le ministre a fait savoir qu’une enquête a été ouverte par ses services, et les analyses au niveau des services vétérinaires se poursuivent dans l’ensemble des wilayas ayant enregistré ces cas, dans le but de déterminer les principales causes ayant conduit au pourrissement de la viande.

Selon lui,il s’agit de cas isolés et dont le nombre est très réduit par rapport aux bêtes sacrifiées : « Sur les 4 millions de bêtes sacrifiées cette année lors de la fête de l’Aïd,500 cas de putréfaction ont été signalés »a-t-il affirmé.

M.Bouazghi affirme que les  causes de ces cas pourraient être dues aux conditions d'abattage et à la grande chaleur qui a caractérisé ces jours dans les quatre coins du pays, ainsi que les conditions de la préservation et de réfrigération.

  • print