الأحد 27 سبتمبر 2020 م, الموافق لـ 09 صفر 1442 هـ آخر تحديث 22:51
الشروق العامة الشروق نيوز
إذاعة الشروق
Echorouk

Nonobstant l’austérité, le système de licences d’importation adoptés par le gouvernement, le déficit commercial algérien a atteint, pour la première fois depuis l’indépendance du pays, 12 milliards de dollars (120.000 milliards de centimes) durant les sept premiers mois de l’année en cours.

Le déficit de la balance commerciale s’est établi durant les sept premiers mois de 2016 à 11.93 mds USD, contre 9.43 mds USD à la même période de 2015. Une situation qui suscite tant d’interrogations sur l’efficacité des mesures prises fin 2015 par les ministères du Commerce et de l’Industrie afin de ne pas toucher au trésor public et de réduire le déficit qui enregistre une hausse de 26.5%.

« Les exportations ont nettement reculé à 15,14 mds USD durant les sept premiers mois 2016 contre 22,1 mds USD sur la même période de 2015 (-31,48%), soit un recul de près de 7 mds USD», a indiqué l’APS, citant les données du Centre national de l’Informatique et des Statistiques des Douanes (Cnis).

En revanche, la facture d’importation a baissé durant les 7 premiers mois de 2017 à 27.07 mds USD contre 31.53 mds USD à la même période de l’an écoulé, soit une baisse de 4.46 mds USD, et ce en dépit des mesures prises pour réguler la balance commerciale, sachant que les exportations n’ont couvert que 56% des importations, contre 70% l’an dernier.

Les hydrocarbures constituent toujours l’essentiel des ventes du pays lesquelles représentent 93.73%, pour un montant de 14.19 mds USD contre 20.9 mds USD durant les sept premiers mois de 2015, soit une baisse de 32%.

Les exportations hors hydrocarbures qui représentent 6.27%  de la globalité des exportations du pays,  ont diminué de 20% par rapport à l’année précédente pour s’établir à 949 millions de dollars.

S’agissant des premiers clients d’Algérie, l’Italie est classée en première positions avec 2.9 mds USD, suivie de l’Espagne 2.08 mds USD, la France 1.73 md USD et les États-Unis 1.09 md USD.

Pour ce qui est des premiers fournisseurs du pays, la Chine reste toujours en tête avec 4.808 mds USD qui détrône la France avec 3.049 mds USD, l’Italie 2.854 mds USD et l’Espagne 2.159 mds USD.

 

 

En relation

600

0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!

close
close