السبت 20 جويلية. 2019 م, الموافق لـ 18 ذو القعدة 1440 هـ آخر تحديث 18:37
الشروق العامة الشروق نيوز بنة تي في
إذاعة الشروق
D.R

En 2019, 27 Belges touchent encore une pension garantie par Adolf Hitler en 1941. Selon les estimations du chercheur Alvin de Coninck, ces retraites complémentaires vont de 425 à 1.275 euros par mois.

Conformément au décret d’Hitler de 1941, 27 citoyens belges touchent toujours une pension complémentaire pour «fidélité, loyauté et obéissance» envers le régime nazi, révèle mardi le quotidien flamand De Morgen.

Il est à noter que toutes ces personnes sont des nazis s’étant battus pour l’Allemagne fasciste pendant la Seconde Guerre mondiale ou leurs héritiers.

«Les bénéficiaires étaient les habitants des cantons de l’Est et d’Alsace, qui ont acquis la nationalité allemande après l’invasion nazie, mais aussi les Belges qui ont rejoint les Waffen SS pendant la guerre», a déclaré le chercheur Alvin de Coninck, de l’association de survivants et de rescapés des camps de concentration nazis Remembrance.

Une croix gammée géante projetée sur l’escalier d’un centre commercial à Kiev (vidéo)

Selon le chercheur, le montant des pensions varie de 425 à 1.275 euros. L’Allemagne est obligée de payer ces pensions du fait qu’elle est devenue le successeur légal du Troisième Reich et a assumé toutes les obligations de l’ancien État, y compris les pensions.

Au total, depuis la fin de la Seconde guerre mondiale, 38.000 Belges ont bénéficié de cette pension.

https://goo.gl/S2rLjw
0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!

close
close