الجمعة 30 أكتوبر 2020 م, الموافق لـ 13 ربيع الأول 1442 هـ آخر تحديث 17:56
الشروق العامة الشروق نيوز
إذاعة الشروق

C’est par cette déclaration, entre autres, qu’Abderrahmane Dahmane, ancien conseiller de l’ex-président français, qu’il qualifie Nicolas Sarkozy.

Dans une interview, qu’il a donnée à Echorouk,  Abderrahmane Dahmane, ancien conseiller de Nicolas Sarkozy, a dévoilé ainsi les multiples facettes de sa personnalité  en le qualifiant de caméléon fasciste et haineux qui déteste l’Islam et bien entendu… les musulmans. C’est à travers ses déclarations inconvenantes et inadmissibles que Sarkozy a tenues à l’encontre de l’Algérie  depuis le pays frère, la Tunisie, qu’il a révélé sa vraie nature. Ces propos inacceptables sont  considérés comme une tentative d’ingérence dans les affaires de l’Algérie. Il pense que dire du mal des Algériens fera plaisir aux Tunisiens comme du temps de Ben Ali, le tout arrosé d’une condescendance coloniale.

Dire toujours du mal des Algériens en particulier et de l’Algérie en général a été toujours payant lors des campagnes électorales en France. Et comme les Régionales sont imminentes, il faut faire plaisir aux nostalgiques de l’Algérie française, entre autres du Sud de l’Hexagone.

Pour preuve, pour se faire élire président de la République en 2012,  Sarkozy a flirté avec le Front national en dénigrant les travailleurs émigrés, surtout maghrébins et musulmans.

Quand il dit que la Tunisie n’a pas de chance d’être entre la Libye et l’Algérie, sachez M. Sarko que les Tunisiens et les Algériens ne sont pas en compétition et leur géographie n’est pas une tragédie mais au contraire un espace de solidarité et de coopération civile et militaire, dont le dernier prêt de 100 millions de dollars que la Tunisie n’a pu obtenir du FMI, et le soutien de notre armée dans la lutte antiterroriste.

Et avec tout ça, il a le culot d’envisager de venir en Algérie à la fin de l’année pour faire campagne, car il est toujours en mouvement,  nous devons répondre à cette attaque de bas étage en lui disant dès maintenant à travers le mouvement associatif et la famille révolutionnaire et qu’il ne sera pas le bienvenu.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En relation

600

0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!

close
close