الثلاثاء 25 سبتمبر 2018 م, الموافق لـ 15 محرم 1440 هـ آخر تحديث 09:08
الشروق العامة الشروق نيوز بنة تي في
إذاعة الشروق
D.R

Parallèlement aux procès secrets contre les oulémas et cheikhs de l’Arabie saoudite, à leur tête le prédicateur Salma Al Ouda, dont une peine de mort était requise contre lui, l’imam de la Mosquée de la Mecque (Masjid Al Haram), Abdul Rahman Al-Sudais a qualifié lors du prêche de vendredi les détenus politiques de “traîtres et de désobéissants au roi”.

Ainsi, Al-Sudais a réitéré son allégeance à Mohamed Ben Salman et à son père, tout en s’attaquant en revanche aux prédicateurs qu’il a traités de”traîtres de la nation et du pays et de désobéissants au roi et aux imams”.

S’acharnant sur ceux présentés comme des détenus d’opinion en Arabie saoudite, Al-Sudais s’est demandé: “Ceux-ci ne savent-ils pas que leurs doigts leurs seront interrogés pour témoigner?  La Nation a tant besoin à cette fin d’année de repentir, d’implorer le pardon et de renouveler la confiance en Allah d’abord et de lutter contre l’extrémisme et le terrorisme et les incitateurs à l’émancipation, à la haine, aux rumeurs fallacieuses, à l’injustice, à l’oppression, à l’autoritarisme ainsi qu’à la violence”.

Cela intervient en coïncidence avec la fetwa émise par cheikh Salih Al-Fawzan interdisant toute désobéissance au roi, autorisant ainsi l’effusion de sang des opposants à ce dernier, qualifiant la désobéissance de grand péché dont l’auteur mérite selon lui d’être tué.

Dans une vidéo partagée sur les réseaux sociaux, Al-Fawzan a dit que la désobéissance au roi est considérée comme un grand péché dont l’auteur mérite d’être tué bien qu’il soit musulman.

“Cela a pour but d’arracher le grand mal qui s’abat sur les musulmans par un petit mal, celui de tuer cet individu en question en éradiquant le mal à la source”, a-t-il poursuivi.

Pour sa part, le secrétaire général adjoint de l’Union internationale des oulémas musulmans a appelé les oulémas saoudiens à se ranger du côté de “leurs frères prédicateurs” détenus dans les geôles saoudiennes.

“Salman Al Ouda n’est pas terroriste…Ali Lamri n’est pas terroriste…Awadh Al Qarni n’est pas terroriste…ils ne sont pas des terroristes, mais ce sont des savants…Le vrai terrorisme c’est de le fait de les incarcérer, torturer et les menacer de mort ! Les savants saoudiens doivent se tenir comme un seul un homme contre l’injustice qui s’abat sur leurs frères et de ne jamais avoir peu de dire la vérité !”, a-t-il dit dans un tweet.

Abdeslam Sekia / Traduit par: Moussa. K.

https://goo.gl/EBRQmc
Al Ouda Al-Sudais Arabie Saoudite

En relation

0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!

close
close