La ligne maritime de voyageurs entre Alger et Riyadh n’est pas pour demain

date 2017/07/09 views 948 comments 0
author-picture

icon-writer Saïd Batoul / version française: Moussa. K.

Les études chapeautées par l’Entreprise nationale de transport maritime de voyageurs (Entmv) ont montré que la réalisation de la ligne maritime devant relier l’Algérie à l’Arabie saoudite coûtera un budget mirobolant.

Du coup, les autorités algériennes ont décidé de renoncer au projet.

Echorouk a appris de certaines sources que la décision du gouvernement en faveur de l’annulation dudit projet s’inscrivait dans le cadre des démarches de l’Exécutif portant optimisation des dépenses publiques.

D’après les mêmes sources, le ministère des Transports renonce au projet de sorte d’éviter de nouvelles pertes du Trésor public.

Il convient de noter que la flotte maritime nationale ne compte que trois navires. A cet effet, l’Entmv a affrété deux nouveaux navires pour répondre à la forte demande.

L’ancien ministre des Transports, Boudjemaâ Talai a, faut-il le rappeler, signé un accord le ministre saoudien du Commerce en faveur de l’ouverture d’une ligne maritime de transport de marchandises entre les deux pays.

L’idée d’ouvrir une ligne de transport de pèlerins algériens dans les Lieux Saints de l’Islam a également été suggérée.

  • print