La Fédération algérienne de karaté-do suspendue de toute compétition internationale

date 2017/08/08 views 1219 comments 0
author-picture

icon-writer Bilal Ouahab / version française: Moussa. K.

La Fédération internationale de karaté (WKF) a infligé une nouvelle sanction à l’encontre de la Fédération algérienne de karaté-do en le suspendant de toutes compétitions internationales et régionales.

La sanction vient s’ajouter à celle prise par l’Union des Fédérations africaines  de karaté (UFAK).

Dans une correspondance adressée au ministre de la Jeunesse et des Sports, dont Echorouk détient une copie, le président de la WKF, l’Espagnol Antonio Espinos a affirmé que le comité exécutif de l’instance internationale avait décidé de suspendre avec  "effet immédiat" la fédération algérienne de la  discipline, faute de réponse au courrier du 8 juin et expiration du délai de 45 jours sans aucune résolution.

Ainsi, la partie algérienne devrait prendre attache avec Mohamed-Tahar Mesbahi, président de l’Union des Fédérations africaines  de karaté (UFAK).afin de savoir plus sur la nouvelle sanction qui frappe la FAK.

Rappelons que le président du directoire installé pour gérer les affaires de la FAK, Aboubaker Mekhfi avait été sanctionné par l’UFAK pour avoir critiqué et accusé le président de l’UFAK, Mesbahi d’avoir mis les bâtons dans les roues de la délégation algérienne ayant participé aux derniers championnats d’Afrique à Yaoundé (Cameroun), empêché les athlètes algériens de participer à la compétition individuelle et les nouveaux entraîneurs de se trouver sur le tapis car ne détenant pas d’accrédités internationales…

Ce qui illustre clairement de la situation chaotique que vit le sport algérien, sachant que le MJS est accusé dernièrement d’ingérence dans les affaires des fédérations, en plus du conflit qui perdure entre ce département et le Comité olympique algérien (COA), bien que le président de ce dernier, à savoir Mustapha Biraf ait invité le ministre Ould Ali à tourner la page de leur différend.

Force est de noter que d’autres fédérations risquent elles-aussi d’être suspendues de compétitions internationales, dont celle de la boxe.

  • print