Ould Abbes : « L’appel à l’application de l’article 102 est ridicule »

date 2017/09/05 views 967 comments 0
author-picture

icon-writer Abdesslam Skia/version française : Rachel Hamdi

Les secrétaire général du Front de Libération Nationale, Djamel Ould Abbes a affirmé que le président de la République Abdelaziz Bouteflika assume pleinement ses responsabilités en tant que premier magistrat du pays de manière très normale.

«Le président bouteflika va bien .Est-il en bonne santé ? Sa santé est ordinaire. Si vous dites bonne, vous ouvrez la voie au doute. Je le dis et le répète en tant que médecin, sa santé est ordinaire »,a-t-il réitéré aux journalistes au Conseil de la Nation,en marge de l’ouverture de la nouvelle session parlementaire.

Evoquant certaines parties qui appellent à l’application  de l’article 102 de la constitution, le numéro 2 du FLN affirme que cela nous rappelle les déclarations faites en 1998 avec l’ancien président Liamine Zeroual.

«Zeroual a démissionné trois mois après les mêmes déclarations .Certains veulent reproduire le même scénario. Mais cela ne nous inquiète pas, c’est même très ridicule », a-t-il martelé.

S’agissant d’un éventuel cinquième mandant du président de la République,M.Ould Abbes affirme avoir interdit aux instances du FLN toute évocation d’un cinquième mandat .

«J’ai pris cette décision pour éviter toute confusion. Nous sommes sortis des législatives et nous nous préparons pour les locales. Après les locales, chacun reconnaîtra les siens !  Nous allons vers 2019, le FLN vers 2020. Nous faisons confiance à la nouvelle génération pour prendre le relais », a-t-il souligné.

  • print