Djebbar: 600 milliards de dinars de crédits alloués en six mois!

date 2017/09/14 views 890 comments 0
author-picture

icon-writer Sofiane. A. / version française: Moussa. K.

Boualem Djebbar, président de l’Association professionnelle des banques et des établissements financiers (Abef) a indiqué que les crédits alloués à l’économie ont augmenté de 7% au premier semestre 2017 par rapport à l’année précédente, soit plus de 600 milliards de dinars (60.000 milliards de centimes).

Lors de son passage à l’émission "Invité de la matinale" sur les ondes de la Chaîne I de la Radio nationale, le président de l’Abef a jugé plutôt positif le bilan des crédits accordés pendant l’année 2017 grâce au rôle central qu’ont joué les banques en matière du financement de l’économie nationale, notamment dans cette conjoncture actuelle où son rôle devrait être plus efficace dans le financement et l’accompagnement des projets de sorte de maintenir la bonne dynamique de croissance.

Boualem Djebbar a souligné également que 75% des prêts étaient destinés à l’investissement, relevant que le secteur privé ait réalisé un meilleur taux de croissance que le secteur public.

Par ailleurs, il s’est penché sur la modernisation de l’organisation commerciale et interne des banques en fournissant des meilleurs services à travers l’utilisation des nouvelles technologies.

S’agissant de l’accord conclu avec le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale au sujet du rééchelonnement des dettes  accordées aux jeunes promoteurs, l’invité de la Chaîne I de la Radio nationale a tenu à préciser que le processus ne concerne que ceux qui en ont bénéficié avant mars 2011.

Pour ce qui est des crédits participatifs dits "prêts halal", l’interlocuteur a fait savoir que les  banques publiques se préparaient aussi bien au plan procédural qu’opérationnel pour le lancement de ce service dans un certain nombre d’établissements et ce avant fin 2017.

  • print