Syrie: plus de 60 morts dans des raids aériens sur un marché (nouveau bilan)

date 2017/11/14 views 496 comments 0
author-picture

icon-writer Agences

Les raids aériens sur un marché d'une localité rebelle dans une « zone de désescalade » du nord de la Syrie ont fait 61 morts, essentiellement des civils, selon un nouveau bilan de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) publié mardi, au lendemain des frappes.

L'ONG, qui dispose d'un vaste réseau de correspondants en Syrie, n'était pas en mesure de préciser si ces frappes aériennes avaient été menées lundi par des avions du régime du président Bachar al-Assad ou de son allié russe dans la ville d'Atareb.

Les sources sur lesquelles se base l'OSDH identifient les auteurs des frappes en fonction du type d'avion, de leur localisation et des munitions utilisées.

Atareb, située dans l'ouest de la province d'Alep et contrôlée par différents groupes rebelles, a été lundi la cible de trois frappes aériennes, a précisé l'Observatoire, malgré une "zone de désescalade" en place dans la région.

Le bilan n'a fait que croître depuis les raids, des blessés ayant succombé, dans une zone où les services de santé sont limités.

 

«Nombre de blessés sont décédés, portant le bilan à 61 morts, dont cinq enfants et trois policiers », a indiqué l'OSDH mardi. Le bilan précédent de l'Observatoire était de 53 morts.

  • print