L’Italie renvoie 150 migrants algériens

date 2017/11/14 views 891 comments 0
author-picture

icon-writer Hassina. B. / version française: Moussa. K.

L’Italie procédera à l’expulsion de 150 ressortissants algériens qui sont entrés illégalement sur son territoire. C’est ce qu’a révélé une source de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme (LADDH).

Il s’agit des migrants qui ont rejoint l’île de Sardaigne à bord de petites embarcations.

En effet, le secrétaire national de la Ligue en charge de la communauté et des relations extérieures, Mahmoud Djenane a affirmé que les autorités italiennes avaient décidé de renvoyer 150 migrants Algériens ayant rallié illégalement, il y a quelques semaines, le territoire italien via l’île de Sardaigne.

Ils devraient arrivés ce mardi à l’aéroport Houari Boumediène d’Alger, sachant qu’ils sont pour la plupart originaires de l’Est du pays.

 Dans le même sillage, la Laddh dit poursuivre ses efforts pour venir en aide à 50 harraga retenus dans le centre de vérification des passeports à Zouara en Libye.

Selon la même source, les efforts consentis par la Ligue ont porté leur fruit, car le ministère des Affaires étrangères ainsi que l’ambassade d’Algérie en Libye ont affirmé à l’Organisation leur démarche pour regrouper les migrants en question en Tunisie avant de les rapatrier en Algérie.

D’ailleurs, la Ligue s’apprête à dépêcher un de ses membres auprès des migrants qui font l’objet d’expulsion.

Notons que quatre d’entre eux sont originaires d’Oum Labouaghi, un autre de Constantine, tandis que les autres sont originaires de Annaba, Skikda, Batna et certaines wilayas du Centre du pays.

La Laddh a affirmé par ailleurs que le MAE était en train d’identifier les migrants arrêtés en prévision de leur délivrer des passeports car n’étant pas en possession de document d’identité.

  • print