Ambassadeur tunisien sur l’Algérie: "Ses politiques intérieures et extérieures l’ont mise à l’abri du chaos"

date 2018/02/03 views 1541 comments 1
author-picture

icon-writer A.S. / version française: Moussa. K.

L’ambassadeur de la Tunisie en Russie, Mohamed Ali Chihi a indiqué que les politiques intérieures et extérieures adoptées par l’Algérie, un pays leader dans les domaines politique et économique du Maghreb arabe, lui ont permis de se mettre à l’abri du chaos.

"L’Algérie s’est opposée à l’intervention de l’Occident dans la Libye et n’a pas laissé son territoire utilisé pour l’agression", a rappelé le diplomate tunisien dans un entretien accordé à un journal.

Pour lui,  "l'interaction politique active avec l'Algérie n'avait pas permis aux événements survenus en Libye d’atteindre la Tunisie".

Force est de rappeler que le gaz naturel d’Algérie est transporté en Italie via des pipelines traversant la Tunisie, et de l’Italie pour l’Union européenne, et ce depuis plus d’une décennie. En outre, de nouveaux projets sont réalisés dans ce sens en Europe.

La chaîne de télévision russe, Russia Al Youm, citant Chihi, a indiqué que ce dernier avait révélé que les pipelines du gaz fonctionnent de manière constante et qu’il était prévu d’augmenter leur capacité.

Ainsi, l’Algérie reste le fournisseur principal du gaz naturel liquéfié de l’Europe et des États-Unis.

Quant à la lutte antiterroriste, l’ambassadeur de la Tunisie en Russie a affirmé que les opérations militaires menées avec succès contre les groupes terroristes devraient affaiblir temporairement les activités de ces derniers.

"Le contrôle des frontières dans bon nombre de pays du Proche et du Moyen-Orient et de la Libye devient un concept purement géographique. Ce qui facilite le redéploiement des terroristes", soutient le diplomate tunisien.

Selon le même titre, l’Occident aurait élaboré entre 2010 et 2011 des plans visant à redéfinir les frontières de nombreux pays maghrébins. Dont les événements du "Printemps arabe" constituaient une motivation pour l’application de ces plans qui n’ont pour objectif que de prendre le contrôle des importantes ressources de pétrole et de gaz de ces pays.

  • print