Messahel rencontre l’envoyé de l’ONU pour le Sahara occidental

date 2018/02/15 views 790 comments 0
author-picture

icon-writer A.S. / version française: Moussa. K.

Le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel s’entretient jeudi à Berlin (Allemagne) avec l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara occidental, Horst Köhler, dans le cadre de la mission qui lui est confiée par le Conseil de sécurité de l’ONU.

Rappelons que l’envoyé onusien avait eu, lors d’une tournée effectuée dans la région en octobre dernier, des entretiens avec le président Bouteflika, le Premier ministre, Ahmed Ouyahia et le ministre Messahel.

Le chef de la diplomatie algérienne devra, à coup sûr, réitérer la position de l’Algérie vis-à-vis de la cause sahraouie considérée comme une question de décolonisation, sachant que l’Algérie ne s’implique pas dans le conflit et que son rôle consiste à mettre fin à la souffrance des Sahraouis.

Depuis qu’il ait pris ses fonctions en remplacement de l’Américain, Christopher Ross, le diplomate allemand s’est rendu dans la région où il a rencontré en janvier dernier les deux parties du conflit, en l’occurrence les dirigeants sahraouis et le gouvernement marocain. En effet, Horst Köhler tente de trouver une solution à la crise sahraouie qui dure plus de quatre décennie.

Les pourparlers sont toujours en cours et s’inscrivent dans le cadre de l’application des résolutions du Conseil de sécurité et des efforts de l’ONU en faveur de la décolonisation du Sahara occidental, à travers la garantie du droit du peuple sahraoui à l’autodétermination et à l’indépendance.

L’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara occidental avait, faut-il le rappeler, exprimé, lors d’une visite dans les camps des réfugiés sahraouis, en octobre dernier, son optimisme quant à l’avenir des négociations entreprises dans le cadre du plan onusien de règlement du conflit au Sahara occidental.

  • print