الخميس 15 نوفمبر 2018 م, الموافق لـ 07 ربيع الأول 1440 هـ آخر تحديث 22:57
الشروق العامة الشروق نيوز بنة تي في
إذاعة الشروق
Archives

Saïda Benhabyllès, présidente du Croissant-Rouge Algérien (CRA)

La présidente du Croissant-Rouge Algérien (CRA), Saïda Benhabyllès s’est indignée des campagnes de dénigrement contre l’Algérie, dont des organisations humanitaires ont remis en cause le traitement réservé aux migrants africains.

 Pour la première responsable du CRA, l’histoire de l’Algérie en matière de solidarité avec les peuples est honorable.

Benhabyllès a affirmé ,lundi, que l’Algérie était l’un des premiers pays ayant exprimé leur solidarité aux peuples, estimant que le pays fait l’objet d’une campagne de dénigrement due à son opposition à l’option militaire et sa position inaliénable quant à la non-ingérence dans les affaires internes des pays.

Jointe par nos soins, elle a révélé que toutes les conditions étaient réunies pour le rapatriement en toute dignité des migrants subsahariens, assurant que ces derniers subissent des visites médicales avant d’être reconduits vers leurs pays d’origine.

“Après tout, ils sont nos voisins et nous ne pouvons ne pas leur réserver un meilleur traitement”, a-t-elle soutenu.

Selon elle, l’Algérie a dépensé d’énormes sommes d’argent lors des opérations de rapatriement des migrants africains, à travers la mobilisation des bus offrant un meilleur confort. “Pourquoi ces organisations n’avaient-elles pas bougé le petit doit lorsque l’Otan est entrée en Libye en 2014 ?” s’est-elle interrogée avant de renchérir: “Nous regrettons la politique de deux poids, deux mesures qu’adoptent ces organisations qui semblent ignorer ceux qui sont à l’origine de cette crise et qui n’hésitent pas à pointer d’un doigt accusateur l’Algérie, qui est, à ses yeux,  victime de cette crise.

Ilham Bouteldji / Traduit par: Moussa. K.

https://goo.gl/BcqTtJ
Benhabyllès CRA Migrants africains

En relation

0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!

close
close