الأحد 17 جانفي 2021 م, الموافق لـ 03 جمادى الآخرة 1442 هـ
الشروق العامة الشروق نيوز
إذاعة الشروق
Dr

Nabil Bentaleb, l’international algérien de Schalke 04, est sorti de son mutisme face aux critiques racistes du consultant Steffen Freund .

«Ces dernières heures, beaucoup de choses ont été dites ou écrites à propos de ma situation à Schalke 04. Malgré le contexte sportif délicat et les résultats décevants de cette première partie de saison, je tiens à rappeler que je suis resté professionnel et sérieux en toutes circonstances », a-t-il indiqué en préambule.

«J’ai appris avec étonnement et déception ma mise à l’écart du groupe professionnel, sans la moindre justification crédible », a confié l’ancien milieu de terrain de Tottenham au sujet de sa récente mise à l’écart.

Nabil Bentaleb a ajouté: «De plus, j’ai subi quelques critiques méchantes, sur fond de racisme, de la part d’une certaine presse et de pseudos consultants davantage motivés par le buzz que par une démarche journalistique. »

Enfin, le milieu de terrain algérien a tenu à remercier ceux qui le soutienne en cette période délicate :  Heureusement, ces personnes ne représentent qu’elles-mêmes Je tiens à remercier le sélectionneur de l’équipe d’Algérie, Djamel Belmadi, la fédération algérienne de football, certains joueurs et de nombreux supporters, pour leur soutien et leurs messages. Parce qu’on est toujours plus forts en restant unis, pas de place pour le racisme ou toute forme de discrimination. Peace. »

L’indignation de Djamel Belmadi

Lors d’un enregistrement audio paru ce matin sur la page Facebook de la Fédération Algérienne de Football, le sélectionneur de l’Équipe Nationale Djamel Belmadi a assuré que le sujet concerne tout algérien, et que les affirmations dépréciantes tenues par le consultant allemand offensent l’ensemble de notre pays.

«En tant qu’Algérien, entraîneur de l’équipe nationale, et avec la Fédération et tout notre pays, nous ne pouvons pas laisser passer ce genre de propos scandaleux et offensants sur notre pays. Parce qu’à travers Nabil, c’est tout notre pays qui est visé.

Ce malheureux raciste, dénué de toute conscience, de toute intelligence, n’a pas trouvé d’autres raisons sur la mise à l’écart de Nabil que de prendre son origine; sa race, à savoir son algérianité et son origine sociale », a ainsi affirmé Belmadi.

Propos racistes…

Seulement voilà. Steffen Freund, ex international allemand et joueur du club, a dépassé les limites. Sur le plateau de Sport1, il a ainsi tenu les propos suivants:

«Je connais personnellement Nabil Bentaleb. Un milieu de terrain qui possède un talent incroyable. Et puis il a atterri à Schalke. Il est Franco-Algérien d’origine, il a du caractère. Quand tu es recruteur, tu dois savoir qu’il y a une certaine agressivité et une certaine indiscipline qui entrent en ligne de compte quand il n’est pas titularisé », soulignant ensuite, ni plus ni moins, que « Bentaleb n’est pas discipliné en raison de ses racines et que sa pauvreté a joué un rôle dans la façon dont il s’est construit en tant que personne».

Pour rappel, le joueur, ainsi que son coéquipier et international marocain Amine Harit, ont été mis à l’écart par la direction sportive de Schalke dans un contexte de crise majeure au sein du club, lui qui est dernier de Bundesliga avec 3 points en 9 rencontres.

Belmadi Bentleb racisme

En relation

600

0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!

close
close