الأحد 22 أفريل 2018 م, الموافق لـ 06 شعبان 1439 هـ آخر تحديث 09:11
الشروق العامة الشروق نيوز بنة تي في
إذاعة الشروق
D.R

Abdelwahab Benzaïm

Apparemment, le différend opposant le membre du comité central du FLN, Abdelwahab Benzaïm et le secrétaire général du parti, Djamel Ould Abbès serait loin de trouver son dénouement.

Le sénateur FLN Abdelwahab Benzaïm semble pas prêt à enterrer la hache de guerre avec le secrétaire général du vieux parti qu’il réinvite à se retirer de la direction du parti, tout en réaffirmant son droit d’exprimer ses positions vis-à-vis des questions qui préoccupent la scène nationale.

En effet, le sénateur a publié samedi un post sur son compte facebook dans lequel il a ironisé sur Ould Abbès. “Je vous réinvite à prendre du repos. Ce temps et cet espace ne sont pas les vôtres…Des circonstances ont fait de vous un secrétaire général du vieux parti, mais vous n’avez pas réussi à vous en adapter car les principes ne sont plus les mêmes. Les idéaux du FLN ancrés dans le Manifeste du 1er novembre sont la liberté, l’indépendance et la dignité…mais Hélas !”, a-t-il écrit dans un message publié sur facebook.

En effet, Benzaïm s’est montré plutôt fier de comparaître devant le conseil de discipline après avoir réclamé l’éviction de la ministre de l’Education, Nouria Benghabrit.

“La date du mardi fixée par le secrétaire général pour faire mon procès, me bâillonner va me profiter et l’histoire le retiendra”, a-t-il estimé, ajoutant: “La violation de la constitution et la convocation par écrit d’un sénateur pour être questionné et jugé pour son avis, ses convictions et la menace proférée à son encontre par le secrétaire général est un précédent dangereux dans l’histoire de la démocratie, un précédent dangereux en s’immisçant dans les prérogatives du pouvoir législatif. Ce n’est guère une affaire interne, non plus celle d’un parlementaire”.

En relation

  • Jijel: Capture de 3 terroristes

    Un dangereux terroriste, responsable d'une des organisations terroristes au Sahel, s'est rendu vendredi aux autorités militaires à Tamanrasset, indique dans un communiqué, le ministère…

    • 74 inlt
    • 0
1 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم
  • ad

    enfin un vrai ZAIM qui ose casser le tabou et tenir tête à ce vieux qui n'a plus sa place sur la scène politique. Ses singeries ne sans plus de bon goût.