الأحد 23 سبتمبر 2018 م, الموافق لـ 13 محرم 1440 هـ آخر تحديث 13:44
الشروق العامة الشروق نيوز بنة تي في
إذاعة الشروق
D.R

Le président du Sénat Abdelkader Bensalah, ainsi celui de l’Assemblée Populaire Saïd Bouhadja ont conjointement exhorté la classe politique à ne pas impliquer les institutions sensibles de la République dans le jeu politique ainsi les débats inutiles et stériles.

En marge du discours d’ouverture de la session parlementaire, les deux hommes politiques ayant appelé à un cinquième mandat présidentiel pour le président Abdelaziz Bouteflika ont notamment affirmé que des dizaines de milliers de martyrs se sont sacrifiés pour sauver les institutions de l’Etat: «L’arrivée au pouvoir se fait à travers les rendez-vous fixés par la Constitution et selon la volonté du peuple dont la souveraineté n’est pas à débattre ».

Selon eux, l’Armée nationale populaire joue son rôle avec fidélité dans la préservation des intérêts suprêmes de la nation et la sauvegarde du système républicain et applique ses devoirs constitutionnels avec responsabilité.

Pour sa part, le président de l’Assemblée populaire nationale (APN), Saïd Bouhadja, a affirmé que l’époque des transitions est révolue en Algérie, et que le choix démocratique et l’accès au pouvoir se font à travers les rendez-vous inscrits dans la Constitution et à travers la volonté du peuple.

«Notre armée républicaine est celle de tout le peuple. Elle refuse qu’elle soit mêlée aux conflits politiques et assure son allégeance au président de la République. L’armée est consciente des missions que la Constitution lui confie », a-t-il martelé.

Il a notamment appelé, les Algériens à davantage de mobilisation et de vigilance dans le cadre d’un front populaire solide en vue de faire face aux défis régionaux et internationaux.

«L’Algérie est aujourd’hui face à de grands défis régionaux et internationaux qui nécessitent davantage de mobilisation, de solidarité, le raffermissement des rangs et plus de vigilance et de prudence dans le cadre d’un front populaire solide », a indiqué M. Bouhadja .

Quant au président du Sénat,M.Bensalah a également exhorté de faire face à une conjoncture politique et sécuritaire difficile, ce qui constitue une menace permanente tout au long de nos frontières, soulignant au même temps l’importance et la nécessaire conjugaison de nos efforts, afin de renforcer la cohésion nationale et consolider l’unité nationale à travers l’unification de nos rangs.

«Le devoir impose à toutes les franges de la société, toutes tendances politiques confondues, à revoir leur évaluation de la situation et les priorités et revendications de manière à préserver l’intérêt supérieur du pays face aux défis et batailles qui l’attendent, en premier lieu la crise financière, la diversification de l’économie et l’approfondissement de la pratique démocratique»a-t-il ajouté.

Asma Bahlouli / version française: Rachel Hamdi

https://goo.gl/h62VLs
APN Armée Sénat

En relation

  • La tension semble monter entre Alger et Paris!

    Les événements s’accélèrent entre Alger et Paris au point où certains se demandent sur ce mijotent les officiels des deux pays qui auraient pourtant surmonté…

    • 789 inlt
    • 0
  • Rebrab: "Je n’ai aucune ambition politique"

    Le patron du groupe Cevital, Issad Rebrab a affirmé qu’il n’avait aucune ambition politique. "Je n’ai aucune ambition politique". C’est ce qu’a répondu Issad Rebrab à…

    • 241 inlt
    • 2
0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!

close
close