الخميس 21 فيفري 2019 م, الموافق لـ 16 جمادى الآخرة 1440 هـ آخر تحديث 12:27
الشروق العامة الشروق نيوز بنة تي في
إذاعة الشروق
D.R

L’Union européenne (UE) semble avoir tourné le dos à ses convictions et ses principes en acceptant le renouvellement de l’accord de pêche avec le Maroc après six mois de tractations.

A cet effet, le ministère marocain des Affaires étrangères a annoncé la ratification du nouvel accord de pêche à Bruxelles, en dépit des contestations de nombreux députés européens qui se sont opposés à l’accord qui est contraire aux décisions de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE).

S’appuyant sur un verdict prononcé par la CJUE, le Front Polisario avait saisi l’UE et un certain nombre de députés européens afin d’empêcher la signature dudit accord avec Rabat, mais le Maroc et ses alliés ont contourné la décision de justice prétendant qu’il (verdict) concerne l’accord précédent de pêche et non pas l’actuel.

Après leur retrait il y a pratiquement six mois, les navires de pêche européens seront de retour sur les côtes sahraouies sur fond de grogne des Sahraouis et des députés européennes et des organisations humanitaires qui n’ont jamais cessé de condamner le pillage des richesses du peuple sahraoui par El Makhzen (régime marocain).

Force est de rappeler qu’une centaine de députés européenne  -de différentes couleurs politiques- ont introduit une proposition le 9 janvier dans laquelle ils demandent au président du Parlement européen de “prendre les mesures nécessaires” afin d’obtenir l’avis de la CJUE au sujet de cet accord.

Ainsi, il a été rappelé qu’il échoit à l’UE et à ses Etats-membres de respecter-en vertu de l’article 21 du traité de l’Union- de respecter les principes de la charte des Nations unies, entre autre le droit à l’autodétermination des peuples, dont les députés contestataires ont évoqué à ce titre un flou juridique en ce qui concerne la compatibilité de l’accord proposé avec les  traités signés. En outre, l’arrêt de la CJUE du 21 décembre 2016 avait affirmé que l’Accord d’association UE-Maroc de 2000 et l’Accord de libéralisation des échanges de produits agricoles de 2012 ne s’appliquent pas au Sahara occidental.

Sofiane. A. / Traduit par: Moussa. K.

https://goo.gl/SZc6Qm
Accord de pêche Bruxelles Rabat

En relation

2 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم
  • Nabil

    Je lis dans cette article « …sur fond de grogne des sahraouis… »! Vous êtes bien sûres ?? Moi a mon avis la grogne est du côté du regime algerien, car les sahraouis on les a vu très content au sein de la délégation marocaine envoyée a jeneve debut decembre. Le reste n’est que foutaises

  • زيد

    bonne peche pour les europeens , et bon point gagne par le maroc au moins l’europe croit a la legimite du maroc.

close
close