الجمعة 14 أوت 2020 م, الموافق لـ 24 ذو الحجة 1441 هـ آخر تحديث 17:59
الشروق العامة الشروق نيوز
إذاعة الشروق
D.R

Crânes de résistants algériens

Après plusieurs hésitations et des années de débats, de réclamations et de négociations, la France va finalement restituer 24 crânes de résistants algériens tués dans les années 1840 et 1850, pendant la conquête coloniale et qui furent gardés exhibés comme des trophées de guerre dans le musée de l’homme de Paris durant 170 ans.

En effet, le président Abdelmadjid Tebboune a annoncé, lors de la cérémonie organisée au Palais du peuple,  Jeudi, à l’occasion du 58e anniversaire de la Fête de l’Indépendance et de la Jeunesse, la récupération des restes osseux de 24 Martyrs, qui arriveront à Alger dans les prochaines heures à bord d’un avion militaire escorté par des avions de chasse appartenant aux forces aériennes.

Parmi ces résistants, figurent Cherif Boubeghla, Ahmed Bouziane chef de la résistance des Zaâtcha, Mokhtar Benkédida Ettitraoui et Chérif Ammar Benkédida ainsi qu’un autre résistant anonyme ne dépassant pas les 18 ans.

La restitution de ces crânes, qui intervient deux jours avant la célébration du 58e anniversaire du recouvrement de l’Indépendance (5 juillet 1962), est un geste symbolique de la part du président français qui s’y était engagé en décembre 2017.

Abdelmadjid Tebboune Crânes de résistants algériens France

En relation

600

0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!

close
close