الأربعاء 18 سبتمبر 2019 م, الموافق لـ 18 محرم 1441 هـ آخر تحديث 22:25
الشروق العامة الشروق نيوز الشروق +
إذاعة الشروق
D.R

Saison estivale ou fêtes religieuses sont une agréable opportunité de détente pour l’ensemble des Algériens notamment ceux établis à l’étrangers.

Cette dernière vire au cauchemar en raison de la cherté des billets d’avion vers l’Algérie. Les prix pratiqués par les compagnies aériennes sur les vols internationaux à destination de l’Algérie suscitent l’indignation des membres de la diaspora algérienne en France, qui se plaignent, comme à chaque début de saison estivale, de la cherté des billets d’avion vers l’Algérie.

Les prix excessifs pratiqués par les compagnies aériennes sur les vols internationaux à destination de l’Algérie suscitent une exaspération latente de la communauté algérienne établie en France, au point ou plusieurs usagers ont menacé de boycotter la venue au pays.

En effet, il s’agit d’une routine mensuelle qui se répète chaque été, mais cette fois la situation a atteint son apogée, les prix sont devenus plus exorbitants que jamais.

Un simple aller-retour Paris-Alger a coûté jusqu’à 800 euros alors que pour une distance comparable dans d’autres pays d’Afrique du Nord et pendant la même période, un aller-retour peut être proposé pour la modique somme de 150 euros ? Ou plus encore, qu’un tel prix équivaut à un voyage vers les Etats Unis ou même la Chine !

 Air Algérie brise le silence !

Air Algérie a réagi à la polémique suscitée par la hausse vertigineuse des prix des billets d’avion en cette période de forte fréquentation.

Amine Andaloussi, responsable de la communication au sein de la compagnie, affirme que le prix du billet est calculé sur la base d’une veille concurrentielle en prenant compte, naturellement, de la sacro-sainte règle de « l’offre et la demande ».

«Le prix du billet n’a rien à voir avec le coût du vol, mais plutôt avec l’offre et la demande. L’enjeu est clair, c’est de tirer un maximum de recette de chaque vol », souligne-t-il.

Pour lui, il est faux de dire qu’il existe un monopole qui profite à Air Algérie. Car, d’après lui, plus de vingt compagnies activant vers et depuis nos aéroports lui disputent la vedette. « Aucun monopole n’existe pour Air Algérie du moment que 25 compagnies existent en Algérie », assure-t-il.

Selon lui, durant la période estivale toutes les compagnies mondiales revoient leurs prix à la hausse. «Toutes les compagnies pratiquent des prix élevés, j’invite les passagers à faire des comparaisons sur les sites officiels pour le constater».

Rachel Hamdi

Air Algérie billet cherté

En relation

  • Les prix de pétrole rebondissent

    Les cours de pétrole ont enregistré une nette progression, ce lundi 16 septembre, après les attaques contre des infrastructures pétrolières en Arabie Saoudite. Une hausse spectaculaire…

    • 277 inlt
    • 0
600

0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!

close
close