الثلاثاء 31 مارس 2020 م, الموافق لـ 06 شعبان 1441 هـ آخر تحديث 20:37
الشروق العامة الشروق نيوز الشروق +
إذاعة الشروق

La France a décidé de rapatrier jusqu’à nouvel ordre les quelque 200 militaires de l’opération Chammal pour faire face à l’épidémie de Covid-19. Un retrait « a priori temporaire », selon l’état-major.

La France va retirer ses troupes d’Irak, où elles participaient à des missions de formation, a annoncé mercredi l’état-major français, en raison « notamment » de la pandémie de coronavirus qui vient ainsi entraver une de ses opérations extérieures.

Frontalier de l’Iran où le virus a déjà tué près de 1700 personnes, l’Irak a imposé dimanche à l’échelle nationale des mesures très strictes contre le nouveau coronavirus, faisant état de 20 décès et 233 cas confirmés de la maladie Covid-19.

«En coordination avec le gouvernement irakien, la coalition (NDLR : internationale anti-Etat islamique emmenée par Washington) a décidé d’ajuster son dispositif en Irak et de suspendre provisoirement ses activités de formation des forces de sécurité irakiennes, compte tenu notamment de la crise sanitaire », souligne l’état-major français dans un communiqué.

Un retrait « a priori temporaire »

Ainsi, « la France a décidé de rapatrier jusqu’à nouvel ordre le personnel de l’opération Chammal (volet français de l’opération internationale Inherent Resolve) déployé en Irak », soit près de 200 militaires, engagés jusqu’ici dans la formation de l’armée irakienne ou travaillant au sein de l’état-major de la coalition à Bagdad.

coronavirus retrait Troupes

En relation

600

0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!

close
close