Des maires refusent de réviser les listes électorales – الشروق أونلاين
الخميس 23 ماي 2019 م, الموافق لـ 19 رمضان 1440 هـ آخر تحديث 06:03
الشروق العامة الشروق نيوز بنة تي في
إذاعة الشروق

Un maire d’une commune de Béjaïa annonce la fermeture du bureau des élections
Des maires du pays refusent de procéder à la révision des listes électorales en prévision de la présidentielle du 4 juillet prochain. C’est le cas des P/APC de Yakourène à Tizi Ouzou et de Tinebdar à Béjaïa.

“On vient de recevoir un fax pour la révision électorale. On le dit et on le redit: le bureau des élections sera fermée”, a dit le maire de Tinebdar.

Les deux P/APC affirment avoir pris cette décision en soutien au mouvement populaire qui réclame le départ de tout le système.

Rappelons que le ministère de l’Intérieur a annoncé, dans un communiqué rendu public jeudi passé, qu’une révision exceptionnelle des listes électorales sera ouverte du 16 au 23 avril 2019.

Du coup, la décision du ministère de l’Intérieur semble d’ores et déjà rejetée, sachant que les magistrats ont déclaré qu’ils ne superviseront pas les élections présidentielles du 4 juillet prochain.

Notons également que les ministres du gouvernement Bedoui ne sont pas les bienvenus dans l’ensemble du territoire national.

En effet, l’entêtement des tenants du pouvoir et la sourde oreille faite aux revendications des millions d’Algériens qui n’ont de cesse de réclamer le départ les “3B” ainsi que le départ de tout le système ne font, visiblement, que galvaniser le peuple qui est déterminé de descendre dans la rue jusqu’à la satisfaction de toutes ses revendications légitimes.

https://www.facebook.com/watch/?v=377087609686154

 

Béjaïa les élections les Magistrats

En relation

التعليقات في هذا الموضوع مغلقة!

close
close