الأربعاء 23 جانفي 2019 م, الموافق لـ 17 جمادى الأولى 1440 هـ آخر تحديث 22:25
الشروق العامة الشروق نيوز بنة تي في
إذاعة الشروق
D.R

L’ambassadeur des États-Unis en Algérie, John Desrocher a affirmé lundi que le gouvernement américain était prêt à soutenir les jeunes algériens en matière de la formation, et ce à travers l’encouragement et l’approvisionnement des centres et des écoles privées en matériels, argent et en programmes pédagogiques.

En effet, le diplomate américain a dit que le soutien à la formation des jeunes algériens dans le domaine d’emploi ne s’arrêtera pas, indiquant que l’ambassade donnera des facilitations aux instituts et écoles de formation privés pour l’envoi des délégations pour suivre des stages aux États-Unis.

L’annonce de John Desrocher intervient à la veille de la création de la Fédération emploi, qui a signé un contrat de partenariat avec l’organisation non gouvernementale “Word Learning” en charge de la formation et du suivi des jeunes avec le soutien de la représentation diplomatique américaine, qui envisage de former 16000 jeunes algériens en une année par le biais de 10 centres de formation et de qualification.

 La présidente de la Fédération, Assia Hamza a affirmé que le soutien de l’ambassade américaine à l’initiative de partenariat à travers un appui aux dix (10) centres de formation algériens a permis l’emploi de 68% jeunes algériens dans différentes fonctions administratives.

Assia Hamza, cheffe d’une école de formation professionnelle de Tizi Ouzou a fait savoir que la Fédération vise la formation de 16000 jeunes âgés de 16 à 35 ans. Selon elle, la formation doit s’adapter aux exigences des entreprises qui manquent de certaines spécialités, entre autres la construction, la technologie,  la gestion d’affaires…

Wahiba Slimani / Traduit par: Moussa. K.

https://goo.gl/9FN4nt
États-Unis Formation des jeunes John Desrocher

En relation

0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!

close
close