الخميس 21 فيفري 2019 م, الموافق لـ 16 جمادى الآخرة 1440 هـ آخر تحديث 17:49
الشروق العامة الشروق نيوز بنة تي في
إذاعة الشروق
D.R

L’Algérie vient de réaliser un nouveau succès à l’échelle africaine après avoir été élue membre du Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine (UA) en marge de la 34ème session ordinaire du Conseil exécutif de l’UA à Addis-Abeba en Ethiopie.

En effet, sur 52 pays membres, 48 ont voté en faveur de l’élection l’Algérie en tant que membre du CPS de l’UA tandis que quatre autres se sont abstenus.

“L’Algérie a été brillamment élue au Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine par le Conseil exécutif de l’UA pour un mandat de trois ans (2019-2022)”, a écrit le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel sur son compte Twitter.

“Cette élection consacre, une nouvelle fois, la crédibilité de la diplomatie algérienne… “, a précisé le chef de la diplomatie algérienne.

Les pays qui ont voté pour l’élection de l’Algérie sont connus pour leur appui aux positions algériennes, notamment l’Afrique du Sud, le Nigeria, l’Ethiopie, l’Égypte et la Tunisie…

Qui sont en revanche les Etats qui n’ont pas voté pour l’Algérie?

Il s’agit en l’occurrence du royaume du Maroc, du Sénégal et de la Côte d’Ivoire, tandis que le quatrième pays n’est pas connu…En tout cas, ces trois pays sont connus pour leur dépendance de la France.

Une telle attitude n’a absolument pas joué en faveur du Maroc et de ses alliés qui se comptent sur les doigts d’une main au sein du continent africain.

Par contre, ce vote témoigne du poids de l’Algérie au sein des instances de l’Union africaine par rapport à son voisin le Maroc.

Sofiane. A. / Traduit par: Moussa. K.

https://goo.gl/7nuUxn
Algérie Conseil de paix et de sécurité Union africaine

En relation

0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!

close
close