الثلاثاء 22 سبتمبر 2020 م, الموافق لـ 04 صفر 1442 هـ آخر تحديث 12:32
الشروق العامة الشروق نيوز
إذاعة الشروق
Dr

Dans les ruines fumantes du port de Beyrouth, au milieu des immeubles éventrés, les secouristes tentaient mercredi de retrouver des victimes, au lendemain des deux énormes explosions qui ont fait au moins une centaine de morts, selon la Croix-Rouge libanaise, et des milliers de blessés.

La capitale libanaise, déclarée ville “sinistrée”, s’est réveillée sous le choc, après ces explosions d’une telle puissance qu’elles ont été enregistrées par les capteurs de l’institut américain de géophysique (USGS) comme un séisme de magnitude 3,3.

Dans l’épicentre de l’explosion, dont le souffle a été ressenti jusque sur l’île de Chypre, à plus de 200 kilomètres de là, le paysage reste apocalyptique: les conteneurs ressemblent à des boîtes de conserve tordues, les voitures sont calcinées, le sol jonché de valises et de papiers provenant des bureaux avoisinants, soufflés par l’explosion.

Le gouverneur de la ville s’est adressé à la presse ce matin et a un point sur la situation de la capitale. Il estime que les dommages s’étendent à près de la moitié de Beyrouth et que jusqu’à 300.000 personnes sont sans domicile après les explosions. Par ailleurs, après une première estimation, les dommages sont estimés à plus de trois milliards de dollars.

Pas d’Algériens parmi les victimes des explosions survenues à Beyrouth

Aucun algérien ne figure parmi les victimes des explosions survenues mardi à Beyrouth (Liban), a annoncé le ministère des Affaires étrangères.

Le Porte-parole du ministère des Affaires étrangères, a indiqué, dans ce cadre, que “selon les informations en notre possession à cette heure (mardi soir), aucun ressortissant algérien ne figure parmi les victimes des explosions survenues le 4 août au port de Beyrouth”, faisant état d’un ressortissant algérien légèrement blessé.

Et d’ajouter “nous avons des informations, non encore confirmées à notre ambassade à Beyrouth par les services sanitaires libanais, concernant un autre ressortissant algérien qui se trouverait dans un des hôpitaux de Beyrouth”.

Les contacts se poursuivent entre les services de l’ambassade et les autorités libanaises pour vérifier cette information et s’enquérir de l’impact de l’explosion sur les membres de notre communauté au Liban, a indiqué le Porte-parole du MAE.

Il a souligné, par là même, que les services de notre ambassade à Beyrouth sont intervenus pour prêter assistance à deux ressortissants algériens dont les domiciles ont subis des dégâts matériels suite à cette explosion.

“Mobilisée, notre ambassade est en contact permanent avec les membres de notre communauté pour toute demande d’aide en cette conjoncture difficile qui vit le Liban frère”, a conclu le même responsable.

En relation

600

0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!

close
close