الجمعة 20 سبتمبر 2019 م, الموافق لـ 20 محرم 1441 هـ آخر تحديث 19:00
الشروق العامة الشروق نيوز الشروق +
إذاعة الشروق
D.R

L’élection présidentielle, que l’Algérie s’apprête à organiser, constitue la voie pour se relever de ses cendres et sortir de cette crise”que traverse le pays, a affirmé, lundi à Alger, le général de corps d’Armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP).

Le chef d’état-major a souligné dans sa communication que « certaines parties qui pensaient qu’elles pouvaient donner une autre direction aux événements au détriment des intérêts de l’Algérie ont perdu espoir ».

« L’Algérie a pu, grâce à ses vaillants fils et à leur tête l’Armée nationale populaire, digne héritière de l’Armée de libération nationale, dépasser cette phase et se préparer, après une courte période, à organiser les présidentielles qui constituent la voie pour se relever de ses cendres et sortir de cette crise », a-t-il souligné dans son intervention lors de la réunion du Conseil des ministres, présidée par le Chef de l’Etat, Abdelkader Bensalah.

Rappelant les positions de l’ANP depuis le début de la crise à laquelle est confrontée l’Algérie, le vice-ministre de la Défense nationale a soutenu que les faits ont prouvé que la vision judicieuse et l’évaluation objective et rationnelle des causes de la crise que vit notre pays, constituent cette raison pondérée grâce à laquelle les choses ont trouvé leur équilibre et à travers laquelle le processus constitutionnel à suivre est devenu plus visible, en dépit des circonstances difficiles qu’à traversées notre pays.

Des circonstances, a-t-il poursuivi, durant lesquelles certaines parties ont cru pouvoir orienter les événements suivant leur vision, loin de l’opinion de la majorité écrasante du peuple algérien et en conformité avec leurs intérêts personnels étroits, même si cela devait se faire aux dépens de l’Algérie et au détriment de son intérêt suprême, mais elles ont été déçues et l’Algérie a poursuivi son chemin à la lumière de l’accompagnement permanent de l’ANP à ce processus délicat et sensible.

Pour Gaïd Salah, « la dernière phase de ce processus sensible, représentée par les élections présidentielles, est le fruit d’une vision éclairée et perspicace dont nous avons réussi, au sein de l’ANP, à en anticiper les événements avec clairvoyance et discernement ».

H.Rachel

Gaïd Salah Présidentielle

En relation

600

0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!

close
close