الإثنين 14 أكتوبر 2019 م, الموافق لـ 14 صفر 1441 هـ آخر تحديث 16:07
الشروق العامة الشروق نيوز الشروق +
إذاعة الشروق
D.R

Ahmed Gaïd Salah, Vice-Ministre de la Défense Nationale

Le Général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah, Vice-Ministre de la Défense Nationale, Chef d’Etat-Major de l’Armée Nationale Populaire en 4e Région Ahmed Gaïd Salah a rappelé que l’Algérie avait rencontré par le passé des crises dont elle a su s’en sortir forte et triomphante, et il nous appartient à nous seuls en tant qu’Algériens de parvenir, sans obstination ni entêtement, de parvenir à des solutions et les employer afin de dépasser cette crise sereinement, en adoptant le dialogue rationnel, sincère et sérieux, et veiller à son aboutissement.

« L’Algérie avait déjà rencontré par le passé des crises dont elle a su s’en sortir forte et triomphante. Aussi, devons-nous s’inspirer de ces riches expériences, pour renforcer et conforter notre unité devant tout ce qui menace l’Algérie et lui veut du mal. A cet effet, la situation actuelle est une affaire algérienne interne qui nous concerne seuls, et exige nécessairement des solutions émanant de notre vécu et de nos expériences »,a-t-il ajouté.

Selon lui, en dépit des points de vue qui  divergent et les avis qui diffèrent sans mettre en péril notre cohésion, il nous appartient à nous seuls en tant qu’Algériens de parvenir, sans obstination ni entêtement, à ces solutions et à les employer de manière à dépasser notre crise sereinement, à se consacrer et se mobiliser ensemble au service de l’Algérie pour assurer son développement et son essor dans tous les domaines.

«De ce qui précède, nous sommes tous tenus de prendre conscience de la sensibilité de cette phase et d’être persuadés qu’adopter la voie du dialogue rationnel, honnête et sérieux, et d’œuvrer à sa réussite et son aboutissement, loin de la négativité, des discours vides et du fatalisme, est un devoir national exigé par l’intérêt suprême de l’Algérie et par les impératifs de la garantie de son avenir, la sauvegarde de sa souveraineté et la protection de son économie nationale, de ses richesses et de ses ressources financières».

Rachel Hamdi

Ahmed Gaïd Salah Algérie crise

En relation

600

0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!

close
close